Découverte des comités départementaux >

Présentation du Comité Départemental USEP

L'USEP... à la fois un mouvement sportif, pédagogique et associatif


Présentation du Comité :

Fédération sportive... mais pas que !
Le Comité Départemental USEP, Union Sportive de l'Enseignement du Premier degré, est à la fois une fédération sportive et un secteur de la Ligue de l'Enseignement. Il intervient au sein des écoles primaires et propose des activités sportives diversifiées, pour tous les élèves de l'école publique pendant des temps scolaires et périscolaires.
Il a donc en charge la gestion et la promotion du sport scolaire sur l'ensemble du département.

Un nombre de licence en constante évolution

Aujourd'hui, le Comité Départemental compte près de 120 écoles adhérentes et près de 7 800 licenciés avec une augmentation de plus de 10 % par rapport à la saison précédente. Et c'est environ 20 000 élèves qui participent annuellement aux différentes épreuves organisées.
Une des raisons (moins évidente) aujourd'hui de ce succès est l'appui important du Conseil Général du Puy-de-Dôme qui aide aux financements des frais de transports pour se rendre aux rencontres sportives départementales (à hauteur de 50 %).


L'USEP apporte une aide aux instituteurs du département

Un des objectifs du Comité est d'apporter une aide pédagogique aux instituteurs ainsi qu'un suivi afin de permettre au plus grand nombre d'élèves de découvrir et de pratiquer diverses disciplines sportives.
Pour Philippe BERAUD, « notre rôle est de proposer un programme pédagogique aux instituteurs dans un cadre rassurant où différents outils sont mis à leur disposition.
C'est la possibilité de donner un sens supplémentaire à l'enseignement de l'EPS comme enseignement obligatoire. »
L'instituteur est souvent seul à enseigner l'éducation physique et sportive à ses élèves et n'a pas toujours les connaissances et le matériel nécessaires. C'est pour cela que l'USEP met à disposition des écoles affiliées plusieurs « valises » de matériels sportifs, en relation avec les programmes mis en place.

Il n'y a pas « d'USEP » partout où il y a de l'EPS, mais il y a toujours l'USEP où il y a EPS.




L'USEP travaille à l'avenir du sport scolaire :

Une offre diversifiée
L'offre de pratiques sportives est diversifiée, accessible à tous, abordée de façon adaptée aux finalités éducatives et ludiques.
Dans ce cadre, l'USEP gère un calendrier bien rempli d'activités et de rencontres sportives couvrant une vingtaine de disciplines. Au final, ce sont plus de 100 journées d'animations ou de rencontres sportives qui sont proposées aux enfants et à leurs enseignants que ce soit dans les secteurs ou au niveau départemental. Ces rencontres ont lieu durant des périodes scolaires ou périscolaires.


L'USEP, "victime de son succès"
Aujourd'hui, l'USEP reconnait toutefois être parfois victime de son succès et est dans l'obligation de limiter, dans un premier temps, l'accès aux rencontres sportives aux différentes classes ; ce nombre est fixé à 2 par an.

La rencontre sportive : l'aboutissement de l'apprentissage à l'école
La rencontre sportive, organisée par l'USEP, s'inscrit dans un projet pédagogique complet. Elle est considérée comme l'aboutissement d'un travail préalable mené en classe, au niveau des apprentissages disciplinaires et de ces compétences transversales.
Elle est donc forcément organisée dans le cadre de l'école c'est-à-dire que l'enseignant est impliqué à part entière dans le projet, dans le déroulement de la journée...
Cette journée finalise donc un module d'apprentissage : « à l'école, on apprend et la rencontre est l'occasion de mettre en œuvre en situation réelle de ˝compétition˝ dans des vrais lieux de pratiques sportives ce que les enfants ont appris ».
À noter que si les rencontres sportives sont souvent l'aboutissement de l'apprentissage, les rencontres de secteurs sont-elles parfois des rencontres de découverte qui servent de point de départ au module d'apprentissage.


La rencontre sportive a une dimension culturelle forte
Au-delà d'être un aboutissement de l'apprentissage, ces rencontres ont également une dimension culturelle importante car celles-ci ont toutes lieu dans des « vrais » lieux de pratiques, à la différence de la cour d'école. Cela va souvent plus loin puisque de nombreuses rencontres sont même organisées dans des enceintes sportives connues et reconnues de tous : comme le Stadium Jean Pellez, l'Artenium de Ceyrat, le site des Gravanches, les salles de basket de l'ASM...

Zoom sur le Challenge Jeunes Officiels
Le Comité Départemental propose également aux enfants de participer aux rencontres sportives en tant que jeunes officiels. Après avoir appris les règles, ceux-ci opèrent comme officiels lors des rencontres sportives. L'objectif étant de prouver aux élèves que le sport, c'est des athlètes mais c'est aussi des officiels. Il est donc essentiel de se mettre à leur place pour comprendre.
ANECDOTE : Lors d'une rencontre au Stadium Pellez, certains jeunes officiels participaient sur les épreuves d'athlétisme. Plus tard, certains d'entre eux ce sont vus proposer de participer, en tant qu'officiel, aux Championnats de France Elite, au même Stadium Pellez, sur les épreuves de triple saut notamment, championnats marqués par le record du monde de Teddy Tamgho. Ces jeunes, en plus d'être aux premières loges, ont également eu « l'honneur » de signer le document officiel, de façon anecdotique bien sûr !

Le prochain et actuel défi du Comité est de s'adapter aux nouveaux rythmes scolaires, en cours de mise en place.







Mise à disposition de salles de réunions

Pour les associations.
Cliquez ici.

Le Club des Partenaires


Plus d'info en cliquant ici.

Présentation vidéo de FacilCompta.asso

Lien vers la vidéo

En savoir plus.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche